Blaogin’ny Namana Serasera weblog

Archive for Oktobra, 2008

Interdependance day

Takila notsongaina tao @ FokoBlogClub

L’Interdépendance Day a Bruxelles (récit par Sipagasy)

Formé après les événements du 11/09/2001, par des décideurs politiques, d’artistes, et de groupes d’universitaires. La cession de 2008 a été rejointe par des professeurs, des journalistes, ainsi que des représentants des ONG, c’est aussi la première année que les jeunes sont invités à débattre sur des solutions sans frontière pour les problèmes sans frontière.
C’est à ce titre qu’en tant que membre de FOKO-MADAGASCAR que j’ai pu assister à 1 journée de cette mobilisation. Notons que Madagascar était représenté par Patricia R de Rising Voices. Plusieurs jeunes des différent  pays comme : l’Inde, le Pakistan, l’Israël, la Hongrie, Les États-Unis, ainsi que l’Azerbaïdjan, la Moldavie et La Géorgie, la Turquie (hôte de 2009), Maroc  …….étaient représentés.

Chaque année donc quelque part dans le monde se tient ce forum sur l’INTERDEPENDANCE DAY. Notre hôte de 2008 est Bruxelles, ville de diversité et de richesse culturelles.

Je n’ai pas assisté à l’ouverture du débat du 09/09, je suis arrivée au 2ième  jour de ce fort moment de partage. La conférence et le débat prenaient place à la maison de culture de Molenbeek. Cet endroit n’a pas été choisi par hasard, c’est dans ce quartier qu’il y a une forte présence d’immigré en Belgique. La diversité de cette commune a été mise en valeur par la présence de multitude de centre communautaire qui essaie de mettre à profit cette diversité pour accroître la qualité de vie de Molenbeek.

Un icône de la ville, un prêtre nommé Daniel Alliet nous a guidés dans cette commune aux multiples facettes durant 2 heures. Il nous a expliqué son travail au sein de cette communauté multiple  hormis d’officier les dimanches à son église. Il est une des figures de l’alphabétisation des immigrés qui ne cesse d’accroitre dans cette commune. Lors de notre promenade, une forte présence de la communauté arabe nous à tous interloqué, nous nous croyons téléportés en Maroc ou en Algérie. Cette communauté reproduit tout simplement  ce qu’ils vivent dans leur pays sans soucis d’intégration dans la ville qui les accueille. Notre promenade débutait aux alentours de 18h heures, où les femmes sont en plein préparation du repas du Ramadan, ce qui expliquait que les rues étaient envahies que par des hommes et des enfants.  Une des variétés du multiculturalisme, et de la mixité à prendre en compte dans une société urbaine à multiple style de vie. Ce prêtre fait aussi parler de lui dans le sens où c’est souvent dans son église que les sans papiers entame leur grève pour avoir une régularisation immédiate de leur situation.
Après 2 heures de marche, vint enfin le temps de repos et du repas du Ramadan où nous avons été conviés à partager avec la communauté musulmane. De découverte en découverte la soirée s’est prolongée dans un bar à shisha (ah ! photos censurées !!!) où nous n’avons pas fait que fumer mais aussi gouté au bon thé sucrée marocain. La musique nous dépaysait totalement.

Le lendemain, le 11/09/2008, se tenait aux halles de Schaerbeek un panel de discussion sur la remodelisation de la planète et de la ville. A mon grand désespoir nous n’avons pas pu assister à cela, la faute à pas de chance nous nous somme perdu dans Bruxelles………….Mais j’ai quand même eu des échos. Il a été dit que la géographie interurbaine est une des forces motrices les plus dynamiques du monde en ce début de XXIè……..
De notre coté donc les jeunes comme nous n’avions plus accès à ce débat nous avons organisé notre débat à nous sur l’implication des jeunes dans le milieu politique, ce fut 20 minutes d’échanges très fructueux pour chacun qui a appris des leçons de notre homologue Turque qui essaie de modifier la législation chez eux pour que des jeunes puissent siéger au parlement, en effet ils essaient de voter que les jeunes de 25 ans puissent participer à la vie politique de leurs pays, et nous Madagascar, est ce que nous sommes prêts jeunes Malgaches à prendre notre avenir en main ??? La vie politique ne doit pas simplement être un acquis pour les ainés mais doit avant tout être un outil pour nous les jeunes de sortir du marasme que notre pays subit aujourd’hui. Sommes-nous conscient que l’avenir nous ouvre la porte ? Un des buts du Global Voices Online est de nous inclure Madagascar dans un programme d’ouverture vers le monde alors sans tarder prenons la main qui nous est tendue !!


No comments

FOKO

Lahatsoratra efa voasoratra t@ bolongana taloha t@ 31/12/2007

Ny voalohan-teny aloha dia ny fiarahabana ny FOKO BLOG CLUB nahazo ny fampaherezana izay nangatahan’izy ireo ho fanampiana tokoa ny tontolon’ny serasera eren-tany!Maro @ malagasy na aiza na aiza toerana onenany no mampiasa ny solosaina sy mifanerasera, mampita vao² sns @ izay toerana misy azy avy, na @ resaka sosialy, na teknika ,na ara-politika , na izay fiainana an-davan’androny (tahaka ny ahy), FIFampizarana tokoa moa no atao @ itony serasera itony koa faly ery ny tena na dia tsy hoe nandray anjara mivantana aza, nahita fa nahazo ‘vatsy’ ny FOKO .

Toy izao ny lahatsoratra navoakan’i jogany t@ izany, rohy hitanao ao @ namana.serasera.org ihany koa:

Nahazo Rising Voices ny FOKO BLOG CLUB !

Inona moa io Rising Voices io ?

Izy io dia fikambanana miara miasa an’ny Global Voices (fikambanana mpitoraka blaogy maneranan’ny tany) vaovao tamin’ity taona 2007 ity ary mizara bourse hoan’izay tia hamporisika miblaogy any @ tanana zay hita hoe ilaina. Ny mpandresy t@ Jiolay dia ny Colombia, Sierra Leone, Bengladesh, Bolivia sy India. Mba nanandrana ary ny FOKO hoan’ny FBC dia tena nahazo koa ! Tsy maintsy misoatra an’ny mamana sy ny mpitoraka bloagy izay nanampy an’ny FOKO rehetra izahay amin’izao andro fety BE zao. Mety ho be dia be mihitsiny zava-bita amin’ity taona 2008 ity ary manantena aho fa ho maro kokoa ny mpanjay anjara amin’ny FBC na aminy chat, blaogy na ao @ Teknet. Efa manomboka miasa mafy izahay FOKO sy Namana Serasera hanabeazana an’io FBC io.

Fa ny tena vaovao dia ny projet hoan’ny ankizy ! Satria efa miara miasa an’ny Lions Club ny FOKO dia efa vonona hampiditra solosaina sy hanome fampianarana informatika any. Mety misy mahita hoe kely na hoe tsotsotra ny zava-bita tamin’ity taona ity nefa amin’ny ara- sosialy dia be dia be ny zavatra vaovao nianarako. Tsy nihevitra mihitsiny aho hoe hafantatra olona be dia be sy vonona hanampy be na any Madagascar na aty ivelany. Ary tena manome ‘courage’ sy fanantenana be. Aza adino koa fa mifarana amin’ny 31/12/07 ny tour voalohan’ny BOMBS (Concours de Blogs Malagasy). Hararotiko eto koa misaotra an’ireo jury sy mpitoraka blaogy maro be nanampy (surtout lé resaka teknika sy pub!) ary ataoko Bizo’oroka be eto i Sipagasy, Hery sy Ravatorano.

Tsy vitako no mandika @ ilay izy @ teny malagasy fa ito ary ny tena frantsay sy anglisy…..zay ary aloha fa lasa rem….(jogany)

Pourquoi avez-vous déposé une demande pour une bourse Rising Voices? Et comment la communauté que vous visez pourra profiter du projet?

FOKO Madagascar recherche des Fonds pour encourager à bloguer et podcaster (émissions radio, un groupe de forumistes Internet basé à Antananarivo (http://forum.serasera.org) . Même si ce groupe est très nombreux à Madagascar, leur réseau est présent aussi en Europe et les membres sont plus que 400. Nous voulons les inviter à blogguer encore plus et leur faire encore plus profiter des échanges sur Internet quxquels ils participent déjà depuis des années. Leur Association est très active sur le terrain grâce notammenet à leur activités environnementales avec l’ONG Miray Soa dont nous avons déjà parlé dans un des articles de FOKO. Nous voulons donc leur offrir un appui en équipements (appareils photos) et en médiatisation pour donner plus de visibilité à leurs actions et paroles. Ils sont surtout de très grands rédacteurs en langue Malgache, comme ceux que nous avons appuyé dans le projet Malagasy Lingua (http://mg.globalvoicesonline.org).

Le Monde pourra donc écouter ce que les Malgaches ont à dire et à partager sur leur culture à travers l’usage des podcasts et vidcasts (video et radio). Nous savons que notre île est très peu connus du Monde et que le type d’association qu’est le Serasera est la meilleure qui puisse donner une bonne image de la réalité et de la beauté de notre culture. Même si les connexions internet sont couteûses et que l’économie est dure au pays, nous voulons appuyer toutes les efforts pour partager les points de vue très très intéressants de cette association. Les nouveaux bloggeurs pourront alors devenir les nouveaux journalistes citoyens Malagasy.

Quelles genres de nouvelles, d’informations, d’histoires et de contenus voulez-vous que ce projet contiennent?

Nous les encourageons à partager leur quotidien, préoccupations et loisirs dans ce mode d’expression, ce qu’ils n’ont pas l’espace de faire dans un Forum. Notamment à Madagascar avec la vie quotidienne difficile, l’association Serasera a réussi à partager ses points de vue sur la politique, la vie culturelle et la société en faisant usage de réalisme et d’authenticité. Ils ont même déjà l’habitude de parler de leur opinion sur l’international. Nous leur permettrons de faire des photo-reportage pour mieux illustrer.
Nous voulons aussi inclure les jeunes dans le projet : sous l’aile des plus âgés, ils pourront eux aussi s’exprimer par des poèmes et chansons dans le Développement de la Culture Malgache. Madagascar pourra ainsi partager et préserver ses contes et traditions des autres générations au Monde qui s’intéresse plus à sa nature qu’à ses habitants. De plus, les jeunes n’ont pas l’habitude d’être entendu et nous voulons montrer que leur implication par le Blog et Internet leur donnera accès à de nouveaus points de vue et peut être même leur encouragera à s’orienter dans ce domaine plus tard. FOKO collabore avec le Lions Club International de Tananarive dans des écoles primaires pour créer des centres internet et informatiques. De plus les Blogs Clubs intègreront de plus en plus des bloggers plus jeunes.

Qui s’occupera du contenu? Quelle audience est visée? Comment et à quelle fréquence allez-vous travailler? Dans quelles langues?

Les Bloggers eux-mêmes devront écrire leurs articles et l’équipe de FOKO/Serasera donenra un appui technique. Deux fois par mois nous aurons des Blogs Clubs. Nous avons confiance dans l’activité des forumistes qui ont l’habitude de communiquer dans les forums malgré la difficulté et les coûts de la connexion. Avec la qualité de leur écriture et de images que nous leur permettrons, nous allons pouvoir donner plus de visibilité à nos auteurs Malgaches dans le Monde entier. Pendant les ateliers, l’équipe technique s’occupera de mettre en ligne leurs photos et podcasts. FOKO fera son maximum pour promouvoir leurs blogs aux Malgaches et aux lecteurs Internationaux. Les bloggers pourront alors lire les commentaires et y répondre pendant et après les Blogs Clubs. Nous visons les Internautes Malagasy de Madagascar et de l’étranger, les passionnés du pays et toutes les personnes intéressés par ce type d’activité de Développement et aux échanges. FOKO s’engage de plus à traduire en Anglais et Français les articles recommandés par les bloggers.

Quel type d’interaction attendez-vous des lecteurs/auteurs/public? Comment les encouragez-vous à participer?

FOKO va les encourager à blogger plus en donnant des prix aux bloggers les plus assidus et les articles les plus intéressants. Il s’agit surtout de créer de l’émulation et le prix sera en rapport avec Internet (connexion gratuite et équipements). Les autres bloggers Malgaches ne sont pas très nombreux et si les forumistes intègrent le milieu la communication sera plus amplifiée et variée. Ce ne sera plus un loisir mais vraiment un moyen culturel pour s’exprimer et échanger des idées. Nous avons l’intention de publier un receuil des plus beaux articles et Photos et les offrir aux Bloggers à la fin de l’année.

Comment connaissez-vous l’association avec laquelle vous comptez travailler? Avez-vous déjà travaillé avec eux?

L’association Serasera est très impliquée dans les Blogs Clubs en donnant de l’aide technique et des membres. FOKO est une organisation à but non lucrative crée par 4 bloggers Malgaches qui à côté de leurs activités environnementales ont conduits ces ateliers une fois par mois. Nous sommes à la 3è édition pour encourager ces bloggers et leur faire passer notre petite expérience en journalisme citoyen. FOKO a lancé le 1er Concours Mondial de Blogs Malgache dont le 1er tour se termine le 31 Décembre et qui s’incpire de la Deutsche Welle BOB, le jury est composé de journalistes, webmasters et bloggers Malgaches dans le monde entier. Le gagnant aura un appareil photo numérique en Mars 2008.

Décrivez vos moyens technologiques pour éditer le contenu et vos connnaissances dans le domaine.

Nous utilisons la plate-forme worpress et surtout sa version Malgache blaogy.com. Nous nous connectons dans le plus grand cyber café de Tananrive Teknet et nous sommes en train de négocier une plus grande collaboration.
L’équipe de FOKO est composée de bloggers experimentés depuis 2004.

Comment évaluez-vous l’impact de votre projet? et les moyens pour le faire durer?

Nous mesurons la popularité et l’impact sur les visites et commentaires sur chaque nouveaux blogs. Les 10 nouveaux bloggers par session peuvent revenir aider tous les mois ou profiter du Club pour mettre à jour leur blogs. Les prix, cadeaux, connexion gratuite et surtout le plaisir de dialoguer seront nos meilleurs atouts pour les inciter à bloguer plus. FOKO a promis de soutenir financièrement, logistiquement les ateliers de blogging et nous poursuivons à développer encore plus notre travail pour améliorer chaque édition.

Quelles sont les difficultés que vous pensez rencontrer?

Nous devons surtout persuader les gens de l’importance de blogger et de partager leur point de vue publiquement. Nous n’avons personnellement jamais considéré cet imnpact avant d’avoir réalisé que nous étions lu! En ayant les moyens de communiquer (connexion internet, podcast, photo, caeaux, lecteurs, promotion) nous pensons que les nouveaux bloggers aurons l’habitude et le plaisir de poursuivre leur travail. Compte tenu du fait que l’Association Serasera a des membres très experimenté dans l’informatique le soutien technique de FOKO facilitera le travail. L’intérêt de FOKO étant de mettre les forumistes à l’aise pour créer cet autre point de vue sur Madagascar.

Comment comptez-vous poursuivre quand les fonds seront terminés? Détaillez vos projets.</p>

Rising Voices va crééer de la visibilité que nous n’avons jamais eu et cela va profiter aux bloggers malgaches. Nous planifions d’améliorer nos moyens de connexions du cyber café et surtout de dépenser cette bourse dans des frais de connexion, electrification et informatisation. De plus il nous le faut pour les prix et cadeaux . Le recueil d’articles sera disponible pour la vente afin de pourvoir à nos ateliers de blogging. Mais surtout nous comptons faire profiter de la visibilité de FOKO pour donner aux oeuvres des Serasera namana et Lions Clubs les moyens de réussite et de publicité. Déjà beaucoup de partenaires ont compris l’intérêt social du FBC et ont commencé à nous proposer des offres.

Quels sont les ressources que vous avez pour réussir?

Rising Voices pourrait nous offrir des DVD et CD, des cours de blogging et aussi des lecteurs dans le monde entier!
Ils pourront démontrer que les histoires sont les plus intéressantes et valent la peine d’être lues.

Quel moyens technologiqies comptez-vous utiliser?

Wordress sera privilégie grâce à sa malléabilité et sa disponibilité en malgache. De plus nous avons des collègues déjà initiés au NTIC et webdesign.
Two of us are professionals in the world of IT and web design.

Détaillez précisément votre budget de 5000$ pour deux ans. Mettez les coûts d’équipements, voyages et connexion :

10 appareils photos numériques 100$ chacun
Internet connexion 100$/session
Comptes photos FlickR 28$/chacun
Cadeau mensuel 20$/mois
Dépenses techniques 50$/mois.
Koa aiza daholo ary ianareo hitoraka blaogy e!!!!!!!


1 comment

Inona no andrasana?

Miarahaba ny mpitsidika eto.

Tsy vao androany moa ny tena no mody nanoratsoratra teto fa nohon’ny lafiny teknika dia nisinda avy izay voasoratra, tsy olana izany satria ny fiainantsika ety an-tany dia fanavaozana sy fitohizana hatrany.
Miomehy ihany aho manoratra satria efa ela ny lafiny teknika no voavaha fa izao vao mody miverina eto indray, marihiko aloha fa ny ho hitanao eto dia ny fiainako @ maha olon-tsotra ahy, izany hoe ny fiainako an-davan’androko, mety ahitana tsiahy, topi-maso, jery todika, ary fibanjinana ny ho avy. Izany no hataoko indrindra dia mba hahitan’ny fara aman-dimbiko izay mba santionam-piainako tety.
Mety ahitana ihany koa anefa fiaraha-miasa @ namana sasantsasany izay teto @ ity kirakira ity no nahalalako azy ireo, ary dia lasa mifampitondra tahakan’ny olona efa nihaona vatana izahay rehetra ireo, izay moa ilay hoe fianakaviam-be @ alalan’ny kirakira solosaina e!
Ezahiko hatao ihany koa ny hiteny Malagasy, sy ny hanoratra Malagasy satria toa manavanana ahy kokoa io.

Misaotra anareo mitsidika, dia raha misy arina reh an-tavako, dia aza misalasala mampahafantatra izany amiko e!


11 comments