Blaogin’ny Namana Serasera weblog

Archive for Aprily, 2009

Tsetsatsetsa tsy aritro

Mba nitsangatsangana aho androany dia tena tsy aritro ny hizara ity ato amiko ato!

 maman gasy

Les bloggers de foko

Hey la communauté – et les autres aussi, il n’y pas de discrimination ici- depuis quelques mois j’ai pris goût à visiter et commenter les blogs, jusqu’à en délaisser le mien. J’ai découvert cette plateforme qu’est wordpress mais aussi plein d’autres bloggeurs-gueuz de Madagascar, car c’est là l’intérêt principal. Effectivement en métropole il y a des blogs en pagaille mais ce dont je souhaite vous parler aujourd’hui ce sont les blogs des jeunes malgaches à Madagascar et ça c’est assez rare.Ben wi quoi, imaginez là-bas, même si internet se démocratise peu à peu, mais quand même, pour rester devant le PC du cyber du quartier/coin, il faut avoir de l’argent pour mettre un article en ligne, qui nous le savons tous ne s’écrit pas d’une traite, même pas pour les vrais journalistes je crois.

Personnellement, je mets un plomb à le faire, et le plomb chez moi peut durer une semaine voir plus. Alors maintenant imaginez à Mada, dans des endroits éloignés des cybers, ou même une ville comme Antsirabe ou Fianarantsoa où dans ma conscience de malgache l’idée de l’existence d’un cyber à Madagascar dans ces endroits là est incongrue. Alors, peut-être que j’ai beaucoup de retard mais j’y étais en janvier dernier et dans ces endroits là les gens se contentent d’écrire des mails, de mettre en page un .doc ou alors on trouve des vazahas ou des malgaches habitant la métropole qui surfent, ou des djeuns qui jouent en ligne à se tirer dessus, et ça coûte de l’argent surtout. Le malgache préfère acheter son riz avec cet argent là que d’aller écrire un artcile en ligne, mais ici il s’agit de jeunes comme je l’avais dis.

Pour mettre un article en ligne, il faut déjà penser au sujet que l’on souhaite traiter, comment écrire tout cela, et le faire vite une fois devant le PC avec la vitesse de connexion loin de celle du TGV (attention, n’y voyez rien de politique dedans), ensuite vient le moment d’enregistrer où il faut espérer que ça ira vite. Non mais c’est vrai, même ici en métropole pour la connexion, lorsque je ponds un article, j’enregistre tous les 5 mn mon brouillon de peur de les perdre, je suis parano peut-être mais parfois j’ai des coupures avec mon FAI. Du coup, la mise en page est le cadet de leur souci, une fois que l’article est en ligne, c’est déjà ça de gagner.

Alors c’est ainsi que pas mal de blogs vraiment intéressants sont hébergés sur cette plateforme, dans toutes les langues dont l’anglais, avec parfois juste une présentation du blogueur ou une photo, en attendant la mise en ligne de l’article sans doute. Et puis il y a les assidus comme Patrick de Tamatave, Patti de Tanà, ou Jaona de Fianara qui s’y met (je ne peux pas tous les citer ici désolée).  Je suis émerveillée que des jeunes malgaches à Madagascar puissent bloguer ainsi et raconter ce qui se passe autour d’eux. Merci à eux de jouer le jeu et je les encourage fortement à continuer car ce n’est que du bonheur: c’est une façon de rester ouverte sur le monde, de dire à ce monde qu’ils existent, qu’ils participent à cette révolution technologique à leur façon, ils n’ont rien à perdre surtout qu’ils risquent d’y prendre plaisir. Et en retour, on peut aujourd’hui parler de blogosphère malgache, chose qui était encore impensable il y a seulement quelques années. Par ailleurs, étant donné cette existance active de la blogosphère à Mada maintenant, leur travail est reconnu un peu partout je dirai car on voit ces jeunes donnant des interviews au Monde, passant à France24, dans les médias malgaches n’en parlons plus, être même inviter dans des conférences de jeunes en Europe et c’est tout ce dont je suis au courant.

Je parle de Foko; pour ceux qui ne connaissent pas, tout est expliqué sur le lien mais en quelques mots il s’agit d’une association, qui par le billet des blogs, essaye de donner une autre image du peuple malgache autrement que via ceux qu’on en a marre de voir aujourd’hui, les lémuriens et l’environnement et plus qu’aujourd’hui encore les émeutes.  Et cette belle initiative, on le doit à une malgache, Joan qui se reconnaîtra. Tu sais ce que je pense de tout ça. Vous pouvez même retrouver ces blogueurs sur Facebook ainsi que le groupe Foko. En tous cas, des initiatives comme ça il faudrait qu’il y en ait encore; je ne sais pas trop ensuite comment ça se passe concrètement sur place, mais en lisant des articles, apparemment Foko a leur propre espace animé par des leaders sur chaque site (ville, quartier), leader qui enseigne les rudiments du blogging et qui encourage et suit les blogueurs comme il peut, ça c’est du travail je dis.

Tous ce que j’ai à vous dire c’est qu’il faut aller visiter ces sites là d’abord pour les encourager à continuer, ce qui suppose commenter leur travail et pour sûr, vous apprendrez des choses, autrement que par les journaux qui nous bassinent avec les mêmes refrains, là vous avez des infos en direct, des points de vue plus terre à terre, local je dirai. C’est aussi ça s’ouvrir aux autres, vous ne trouvez pas? Open up!


No comments

RNS NANTES 2009

Efa somary ela ihany aho no tsy nanoratra ka asa raha ho tafavoaka ihany ny tiako hambara etoana,

Vita soa aman-tsara iny ny RNS (Rencontre  Nationale Sportive et Activités Culturelles) izay natao tany Nantes, mba anisan’ny nahazo ‘stand’ t@ izany lanonana iznay ny serasera.

Inona moa no tena antony?

Mora ihany, maro amintsika aty ivelan’i Madagasikara no manembona ilay tany nihaviana, (tsy niteny aho akory hoe mpanao valalan’amboa daholo ny diaspora rehetra an!) koa niforona t@ izany ny site serasera.org izay natsangan’i Hery. Tsy hitantara ny niforonan’ny tranonkala aho fa efa hitantsika ao @ lisitra izany.

Ny dia tany Nantes!

Nitana stand hoy aho ny serasera tany @ rns 2009, ny tena tiako navoitra t@ izy io mantsy dia ny fifankatiavana sy ny fiaraha-miasa misy @ samy mpiara-belona na dia tsy mifankahalala avy aza ny mpikambana ao anatiny. Avy @ serasera.org tokoa mantsy no nipoiran’ny fiaraha-miasa @ ‘association’ sasantsasany, tahaka ny ‘tetezana onlus‘, ny EDSAT, ny FOKO Madagascar . Tsy ho tanisaiko eto avokoa ny asa vitan’izy ireo fa efa ireo ny rohy ahitanareo azy, ny tena mahafinaritra ahy dia ny finiavan’ny vondron’olona namorona ireo associantions ireo, samy manana ny andraikiny avy izy ireo, ary manentana izay tsy mbola ao anatiny na koa izay mbola vonona ny hiara-miasa mba hanao izany. Azoko lazaina hoe tao @ serasera.org no loharano nifankahitan’ireo mpikambana ireo. Izany hoe voavolavola avy tao @ io tranokala io ny mpiara-miasa ao @ ireo assoc ireo e! (tao no nifankahitana sy nahitana fa misy hevitra itovizana ka niarahana novolavolaina sy notanterahina). Samy manana ny hanitra ho azy avy ireo associations notsongaiko manokana ireo,

Tsy adino ihany koa anefa ny fiarahana miasa t@ telomiova, izay tena foto-drafitrasa ilaina koa hampandrosoana ny firenentsika, satria dia any @ EPP na sekoly fanabeazana fototra, no iompanan’ny tetik’asa sahaniny.

tatitra kely tany Nantes!

Tsy afaka hiteny aho hoe vitsy na kely ny olona niserana teo @ stand satria tsy misy anoharana ny isa, vao sambany no nisy hetsika tahaka izao ka andraisan’ny serasera anjara aty ivelany. Ny sabotsy maraina moa dia natokana ho an’ny fanokanana ny fanombohan’ny lalao, ary koa fisokafan’ny stands, nandalo nitsidika araka izany ny manam-pahefana teo an-toerana izay nahitana ny consul mivady izay mampiantrano moa, ny solo-tenan’ny ville de Nantes, ary ny mpikarakara ny rns. Gaga arak’izany ry zareo rehefa maheno fa avy @ site virtuel, no nipoioran’izao assoc izao. Ary mbola talanjona ihany koa izy ireo @ zava-bitan’izy ireo avy, tsy nisy teny nambaran’izy ireo afatsy ny hoe manohana anareo izahay, sy ny hoe tohizo fa tsara (tsy midoka tena aho annn!) .NY mpitsidika moa dia nisy ny nilaza fa ny tononkira, na ny ohabolana, na koa ny karajia no tena mahaliana azy @ io vohikala io, (serasera io), maro mba tsy hilazako hoe izay rehetra nitsidika teo dia nahalala ny fisian’ny na  efa naheno ny vohikala serasera.org, izay tsy afa-misaraka @ fisian’ny radiovazogasy.com. Ho fehin’ny voalazako aza dia hoe nahafinaritra ny tany Nantes e! nahita namana avy tao @ serasera aho, nahafinaritra ihany koa ny fiarahana miasa t@ ireo assoc voatanisa eo ambony ireo! ny sary ngamba no aoka hiteny sisa !!!!! sao manjary hamorona eto ny hiafarako!!!!!

Misaotra e!!!!!miala tsiny fa tsy manay manao tatitra fa tsy mpanao gazety e!!!!!


No comments